Politique éditoriale

La revue publie des dossiers thématiques ainsi que des articles divers dans sa rubrique Varia. Les dossiers sont construits sur sollicitation ou à partir d’appels à articles. Pour soumettre un dossier et/ou un article, merci d’écrire au secrétariat de rédaction camille.paloque_berges@cnam.fr

Périmètre thématique

Rubriques

Évaluation des contenus

Périmètre thématique

L’un des objectifs de la revue et de son comité est d’inciter au dépouillement des fonds d’archives du Cnam, en grande partie inédits, ainsi qu’à l’analyse et à la valorisation d’autres documents et objets de l’établissement et de son musée pouvant servir de source à la recherche en sciences humaines et sociales. Des approches centrées sur et en comparaison avec le Cnam, mais aussi des études autonomes sur le périmètre thématique des travaux de l’établissement , sont donc à considérer pour inclusion dans les publications de la revue. Des textes de recension, des articles portant sur les méthodologies et pratiques associées à l’analyse des archives et objets du patrimoine scientifique et technique, en priorité le Cnam, sont également recevables.

Le périmètre thématique englobe tout ce qui a trait à l’établissement Cnam, mais ne saurait s’y restreindre. Les domaines de recherche privilégiés sont :
• l’histoire de l’établissement Cnam et de ses réseaux pédagogiques, scientifiques, industriels ; études sur l’environnement social, économique, politique, et culturel du Cnam ;
• l’enseignement des sciences et des techniques dans les établissements du supérieur ; la formation continue, pour adultes, pour les ouvriers, pour les ingénieurs ; l’innovation pédagogique ; les acteurs de ces formations : enseignants, étudiants, administratifs ;
• les relations entre sciences et techniques couvertes par l’histoire contemporaine et moderne ; histoire sociale et épistémologie des sciences depuis l’ère industrielle et jusqu’aux technosciences du 20ème siècle ; sciences de l’ingénieur, sciences de l’action et recherche opérationnelle ; histoire des jeunes disciplines ; questions épistémologiques liées à l’introduction des machines dans la pratique des sciences ;
• le patrimoine scientifique et technique : les archives historiques et courantes du Cnam, les collections du Musée des arts et métiers et des institutions patrimoniales voisines, la diffusion de la culture scientifique et technique de ses aspects les plus formalisés (formations, expositions…) à ses dimensions les plus informelles (réseaux d’amateurs…) ;
• les politiques publiques en matière d’Etablissements Publics à Caractère Scientifique, Culturel et Professionnel (EPSCP) ; leurs réseaux à l’échelle nationale et internationale.

Rubriques

Chaque numéro présente :

  • un dossier thématique composé de 4 à 7 textes : articles longs (> 45 000 signes), articles courts (entre 25 000 et 45 000 signes), témoignages, textes d’acteurs, encadrés (env. 10 000 signes) ; il sera coordonné par au moins un invité extérieur et un membre du comité de rédaction (jusqu’à 3 coordinateurs en tout), après validation des thématiques et problématiques par le comité de rédaction ;
  • une rubrique Varia accueillant de 1 à 4 textes : elle rassemble des articles hors dossier, des positions de thèse, des compte-rendus sur des ouvrages récemment publiés, des textes d’acteurs, etc. Pour toute proposition de texte ou de coordination de dossier, écrire au secrétariat de rédaction.

A titre indicatif, les prochaines thématiques envisagées sont : la formation professionnelle, les mathématiques appliquées, l’innovation pédagogique, fondation et refondation du Cnam, les publics des formations continues, les réseaux en région et à l’international…

Évaluation des contenus

Les textes académiques sont évalués en double aveugle par les membres du comité de rédaction ou des lecteurs ad hoc selon la thématique du numéro, selon les critères qualitatifs traditionnels de la publication en sciences humaines et sociales et le cadrage épistémologique de la revue.

Les textes d’acteurs et de témoins font l’objet d’une lecture hors des cadres de l’évaluation académique stricte à part en raison de leur statut hybride : ils ont un statut de document et de source.

Des consignes éditoriales sont remises aux auteurs. L’acceptabilité des textes est conditionnée au suivi de ces consignes formelles. Un accompagnement technique est proposé par le secrétariat de rédaction jusqu’au maquettage final de la revue.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search